Le coup de gueule de GA : Comment vivra-t-on demain en Normandie ?

Le coup de gueule de GA : Comment vivra-t-on demain en Normandie ?

Communiqué de presse

Hausse du coût de l’énergie : quelles réponses pour les Normands ? La hausse du coût de l’énergie est inéluctable et non conjoncturelle, automobilistes et habitants le devinent. Assez des discours démagogues laissant entendre que tout va bientôt s’arranger. « Gueule d’Atmosphère », association normande, demande des mesures nationales et propose des actions locales, en pensant en priorité aux personnes aux revenus les moins élevés et à la préservation du climat.

La hausse du coût de l’énergie est une préoccupation essentielle pour la plupart d’entre nous, et particulièrement pour les personnes aux revenus les moins élevés. Or les Normands le savent, cette hausse n’est pas conjoncturelle. Elle est inéluctable. Assez des discours démagogues laissant espérer, dans un déni de la réalité, que tout va bientôt s’arranger ! Cela fait monter encore davantage l’anxiété.

Nous savons qu’il y a un lien fort entre changement climatique et accès aux biens et services de première nécessité comme l’énergie (cf. dernier rapport du GIEC*), mais la préservation du climat ne doit pas exclure une partie de la population avec des hausses de prix insupportables. D’autant plus quand la responsabilité des 10% les plus aisés est près de 5 fois plus importante que celle des 50% les plus modestes**.

« Gueule d’Atmosphère »

  1. demande l’instauration d’une progressivité dans les prix pour les fluides (électricité, gaz). Plus l’on consomme, et plus l’on paie. Il faut aller vers une quasi-gratuité pour les premières quantités d’énergie puis aller vers des prix très élevés dans les fortes consommations. Nous soutenons ainsi les propositions de la Fondation Abbé-Pierre réclamant, comme pour l’eau, un service minimum de l’électricité. Aucune coupure d’électricité ne doit être tolérée dans notre pays.
  2. demande le renforcement de l’accompagnement de toutes les personnes en précarité énergétique sur notre territoire, soit :
    • Par un accompagnement à la maîtrise de leurs consommations
    • Par une incitation et un accompagnement des propriétaires bailleurs ou propriétaires en difficulté au lancement de travaux d’isolation thermique globaux (projet Iso-solidaire de Gueule d’Atmosphère)
  3. invite au développement de mesures permettant aux Normands de devenir de moins en moins dépendants de leurs véhicules particuliers, thermiques ou électriques, en travaillant collectivement sur notre organisation de la mobilité.
    • Par la mise en place des conseillers mobilité dans chaque commune
    • Par le développement massif des plans de déplacements en entreprise et en établissement (co-voiturage, vélo taf’…)
    • Par la mise en place de la navett_e3, transport à la demande en temps réel
* GIEC : Groupement intergouvernemental sur l’évolution du climat
** Rapport OXFAM 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.